Faut-il suivre une formation pour devenir wedding planner ?

jeudi 14 septembre 2017
par  Laurent
popularité : 1%

Aimeriez-vous devenir wedding planner ? Je vais vous donner dans cette page un certain nombre de conseils pour vous lancer sur cette voie ou pas. Vous l’avez peut-être vu dans le pied de page de ce site, mon métier principal est le référencement de sites internet. En effet, depuis 2003, je propose du conseil dans le domaine de la promotion des sites internet. Voici donc mon analyse de marché. D’ailleurs, j’y vois quelques similitudes avec le métier de wedding planner.

Quelles sont vos motivations pour devenir wedding planner

Vous êtes peut-être une jeune femme qui vient de se marier, et l’organisation de votre mariage a été un succès. Une belle fête, des invités ravis par ce beau mariage. Vous avez peut-être remarqué quelques détails qui auraient pu être amélioré.

A la recherche d’un travail qui vous plaît avec des horaires que vous pouvez adapter, le métier d’organisatrice de mariage vous tente. Une façon de faire passer le wedding blues.

Quel est le marché du wedding planner

JPEG - 113.4 ko Comme je le disais en introduction, mon métier est aussi de vendre du conseil mais dans le domaine du référencement de site Internet. L’un des outils que j’utilise le plus est le logiciel en ligne Insight, édité par Yooda. Voici une capture d’écran d’un logiciel qui permet d’effectuer une rapide étude de marché.

La demande sur internet existe mais j’analyse qu’une part non négligeable des personnes intéressées par cette thématique ne sont pas des clients potentiels mais des personnes qui se renseignent sur ce métier. C’est donc un secteur qui intéresse un bon nombre de candidates. L’on peut s’interroger sur le fait qu’il y a presque autant de demandes pour "devenir wedding planner" que de recherche de "wedding planner paris"... Je vous laisse le soin de tenter de faire la part entre les clients et les personnes souhaitant se lancer dans l’aventure professionnelle.

Dans mes analyses j’utilise également un autre outil, qui est gratuit celui-ci, il s’agit de Google Trends. Cette fonctionnalité offert par Google permet de savoir quelles sont les tendances en temps réél et avec un historique depuis 2004. Voici le résultat pour la recherche wedding planner.
Après la croissance de 2005 à 2009, les interrogations avec cette expression sont plutôt stable depuis. Il existe des pics cependant qui peuvent être provoqué lors de l’évocation de ce terme dans une émission de télévision. Cet outil vous permet d’affiner avec le détail des recherches par région ou avec les recherches associées.

Que faut-il en déduire pour devenir wedding planner ?

Attention, Il s’agit là d’observations uniquement basés sur les recherches effectuées sur le moteur de recherche Google. Mais il est suffisamment représentatif en France avec plus de 90%, voir 95% des recherches faîtes par les internautes. Il ne peut pas mesurer l’activité économique réelle. Pour la vision web, ce marché semble donc déjà mature, en tout cas pas en pleine progression selon les chiffres observés. Le potentiel existe tout de même au vu du nombre de mariage célébrés chaque année en France. Mais les futurs mariés sont-ils à la recherche de cette prestation ? C’est la question qu’il faut bien se poser.

Le bonheur d’une mariée et de sa wedding planner lors de la découverte de la décoration de la cérémonie.

Avec un marché stable, il sera plus difficile pour les nouveaux entrants de se faire une place vis à vis des entreprises déjà opérantes sur la thématique. D’autant plus que le bouche à oreille existe là aussi.

Les jeunes qui maîtrisent parfaitement les réseaux sociaux trouverons tout de même des possibilités de rentrer en contact avec les futurs mariés assez facilement.

Comment apprendre le métier ?

Beaucoup d’entre vous cherchent à faire des stages chez des wedding planners déjà installés. Les autres regardent du côté des formations spécialisées. Il existe plusieurs et notamment celle-ci. Formation Wedding Planner en ligne avec WeddingAcademy.fr. Vous pouvez également poser la question à l’agence Pole Emploi s’ils peuvent vous financer une formation de création d’entreprise.

Pour ma part, je pense qu’il vaut mieux démarrer petit sans trop d’investissement. Pourquoi pas monter une auto-entreprise chez vous en prenant contact avec la chambre de commerce et d’industrie de votre département. Vos premiers mariés en parlerons à d’autres et vous pourrez progresser doucement avec le bouche à oreille. Cette structure vous permettra de pratiquer un commissionnement raisonnable tout en acquérant de l’expérience.

J’espère vous avoir été utile dans vos recherches. N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour partager votre point de vue.

Crédit photos : abéguilé (CRSI) / micromonkey (fotolia.com)


Commentaires